Quel est le meilleur filtre à eau pour la santé ?

filtre à eau du robinet

Pourquoi est-ce important de filtrer l’eau ?

Il est en effet très important de filtrer l’eau que nous utilisons au-delà même de ce que nous imaginons. Tout ce que vous faites entrer dans votre environnement va pénétrer, nourrir, informer une partie de votre espace, à plus forte raison quand il s’agit du corps. S’il est important de préserver cet espace vital qui est le votre, il est par conséquent important de prendre soin de tout ce qui le constitue, c'est-à-dire tout ce que vous choisissez d’y laisser entrer.

Le rôle du filtre à eau

Initialement, l’eau du robinet est traitée de manière à être non nocive, c’est à dire potable. Pour rendre cette eau potable, comme elle est puisée en rivières, étangs, bassins et nappes, les gestionnaires de distribution sont tenus d’en éliminer les toxiques majeurs susceptibles de dépasser des normes admises. 

L'eau du robinet est régulièrement contrôlée par les autorités pour s'assurer qu'elle est propre à la consommation.

Quels sont les éléments filtrés selon les différents types de filtres à eau ?

Les critères évalués sont les suivants :

  • Chlore

  • Fluore

  • Qualité microbiologique

  • Nitrates

  • Pesticides

  • Qualité radiologique

  • Plomb

S’ajoutent des substances émergentes ou “nouveaux polluants” tels que les résidus de médicaments : hormones, antidépresseurs, bêtabloquants, pesticides et molécules à usage vétérinaire)

Comment les fournisseurs d’eau filtrent l’eau qu’ils vous livrent ?

De la production d'eau industrielle au traitement des effluents et leur ré-utilisation fait de l’eau un casse-tête industriel. Comment rendre une eau polluée consommable ?  

Le maintien de la qualité des eaux potables de la sortie de l'usine de traitement jusqu'au robinet du consommateur est une préoccupation majeure des traiteurs et distributeurs d'eau.

Nettoyage par le chlore

Le plus courant est l'ajout d'oxydant comme le chlore. Se pose un certain nombre de problèmes, notamment, la formation de sous-produits d'oxydation comme les trihalométhanes (THM) dont certains sont reconnus cancérigènes.

Ces traitements visent à réduire la présence des bactéries potentiellement pathogènes (Legionella…), des bactéries d'origine fécale (coliformes, E. coli…) et des kystes de protozoaires pathogènes (Giardia intestinalis, Cryptosporidium parvum…) Ces agents pathogènes peuvent transitoirement trouver des conditions favorables à leur prolifération dans les réseaux.

La microfiltration

Plus récemment, les techniques de filtration membranaire sont apparues, comme la nanofiltration. Elle se situe entre l'osmose inverse et l'ultrafiltration. Cette solution apparaît comme une alternative aux traitements chimiques conventionnels, elle présente l'avantage de réduire fortement les composés de carbone organique dissous. De plus, cette nanofiltration assure l’élimination quasi totale des microorganismes jusqu’à 99 %. 

Elle permet la réduction des sous-produits de chloration, des micropolluants ainsi qu’une diminution des effluves de moisi de l'eau. Ceci permet la production d'une eau peu consommatrice de chlore.

purificateur / filtre à eau du robinet

Pourquoi l’eau filtrée sauvera-t-elle des vies ?

Impossible de garantir une eau de qualité au point de puisage final. Les canalisations sont encrassées et engorgées de tous les polluants qui s’y accumulent. Des canalisations de large diamètres sont obstruées de boue, de déchets toxiques, minéraux, animaux, végétaux et émanations effluves d’égouts…

L’eau en sortie d’un poste de distribution est contrôlée pour répondre à une norme de non dangerosité, ce qui ne veut pas dire qu’elle soit réellement bonne pour la santé, loin s’en faut.

La seule issue à cette contamination générale de l’eau du réseau est une filtration millimétrée de manière chirurgicale. Un instrument de nettoyage et de polarisation précis et agréé sur le plan médical.  L’eau issue des 960 000 km de conduite d’eau qui  parcourent la France ne peut évidemment pas être surveillée mètre par mètre jusqu’à la sortie de votre robinet…

Soyez rassuré, la solution existe. Contactez-nous pour en avoir gratuitement la démonstration.

Avons nous conscience de la qualité de l’eau que nous consommons ?

Il est de plus en plus fréquent de s'intéresser à la filtration de notre eau pour de nombreuses raisons.

Sur le marché de l’eau, l’Union Européenne fixe des normes pour réguler la qualité de l’eau du robinet. Toutefois, ces normes peuvent être insuffisantes par rapport à vos objectifs en matière de qualité de l’eau.

La concentration maximale de contaminants MCLG (Maximum Contaminant Level Goal) pour l’arsenic, un élément connu comme cancérogène connu, est de 0,0 mg/L. Malgré tout, la quantité autorisée sur les réseaux de l’UE au robinet est de 10 µg/L.

Le MCLG se définit comme étant l’objectif à ne pas dépasser quant à la quantité présente d’un contaminant dans l’eau du robinet avant qu’il n’y ait des craintes d’effets négatifs sur la santé. Ce qui indique qu’il est possible que les consommateurs puissent subir des effets nocifs de l’arsenic lorsqu’ils consomment de l’eau du robinet même si elle respecte les normes de qualité de l’eau dans l’Union Européenne.

Bien que l’UE réglemente environ 90 contaminants dans l’eau du robinet, nombreux sont ceux qui sont hors de cadre réglementaire.

Pour ces raisons, et à juste titre, de plus en plus de personnes sont préoccupées par le fait qu’elles sont incapables de vérifier la qualité de l’eau dite potable. Ceci est d’autant plus préoccupant que rien n’atteste de la véritable qualité mesurée entre l’installation de traitement et le point de distribution.

La qualité du verre d’eau que vous buvez au robinet peut être très différente de l’eau lors de son dernier contrôle.

La filtration pour prendre soin de soi

Même si il est communément reconnu qu’en France, l'eau du robinet est de bonne qualité et attestée potable par décret, un filtre à eau domestique peut en améliorer le goût et la nettoyer en enlevant les particules qui s'y trouvent. Une eau de bonne qualité pour toute la famille.

Il est évident que l’eau absorbée n’est pas que l’eau fraîche du robinet. La cuisson des aliments, les boissons chaudes et préparation culinaires sont également ingérées par tous les membres du foyer.

L’eau filtrée est une urgence mondiale

Nous avons besoin de grandes quantités d’eau pour vivre. La majorité de l’eau absorbée provient d’un recyclage. La majorité des eaux qui entrent en jeu dans notre alimentation n’y échappe pas. Même pour les consommateurs d’eau en bouteille, ils absorbent de l’eau du robinet sous d’autres formes telles que les boissons chaudes et préparations culinaires. Laver des légumes même bio avec une eau de piètre qualité a peu de sens. 

C’est la raison pour laquelle l’eau filtrée est une évidence santé. Divers procédés existent pour filtrer l’eau du robinet. L’eau c’est la vie. La qualité de l’eau que nous absorbons détermine aussi la qualité des liquides dans lesquels baignent nos cellules.

Comme partout dans le monde l’accroissement des polluants reste une préoccupation majeure de la santé individuelle et collective.

Boire une eau de qualité n’est pas uniquement une option de confort mais contribue grandement à notre qualité de vie. Une eau propre, vivante et hydratante fait toute la différence. Notre vitalité, notre bien-être et au final notre santé sont concernées en tout premier lieu.

Filtrer son eau soi-même à la maison, en entreprise, dans la restauration…

Partout où des êtres vivants sont présents, l’eau est vitale. Le corps déshydraté de 2% perd 15% de ses capacités physiques et intellectuelles. 

Pour un sportif, cette différence de performance est flagrante. Pour une personne qui prend la parole en public, si elle cherche ses mots, c’est un signe de déshydratation.

Pour un être humain, il est possible de se passer de nourriture pour une période de 30 à 60 jours, d’eau pour une période de 5 à 10 jours seulement. Pour l’air, il ne s’agit que de quelques minutes.

Que devons-nous attendre d’un filtre à eau ?

Au-delà d’une simple solution de confort, un dispositif de filtration doit répondre à des exigences en matière de sécurité, de fiabilité et de qualité.

Les eaux du robinet sont meilleur marché mais elles sont mortes tout comme les eaux en bouteilles. Les premières sont issues de longues canalisations et dépolluées autant que possible mais loin d’être pures. Les secondes si elles sont plus maîtrisées dans leur composition sont stockées sur des parkings au soleil et stagnent des semaines avant d’arriver dans les mains du consommateur final. Les particules plastiques ayant tout le temps de migrer dans l’eau alors polluée de PET, ces résidus plastiques perturbateurs endocriniens cancérogènes.

Les résidus à secs doivent être aussi faibles que possible <100mg/l pour éviter de provoquer fatigue des reins et calculs rénaux.

Les différents types de filtres

Les carafes filtrantes : 

Une solution nomade et accessible, peu coûteuse à court terme mais dispendieuse au fil du temps. Ce type de filtre, s'il permet de se donner bonne conscience, n'a aucun impact réel sur les polluants les plus préoccupants.

Ce système est basique. Les filtres sont intégrés à la carafe sous forme de cartouches. Ils comprennent généralement de deux niveaux de filtration :

  • Un filtre à charbon actif qui permet de piéger le chlore, certains pesticides ainsi que les grosses impuretés et métaux.

  • Un filtre en résine qui retient les nitrates et le calcaire.

Installation et entretien : Ces filtres sont à remplacer environ 1 fois par mois et filtrent, selon le type d'eau, de 100 à 150 litres avant de perdre leur efficacité.

Les filtres sur robinet :

Ces filtres se fixent directement à l'extrémité du robinet. Ils réduisent les risques de prolifération des bactéries car l'eau ne stagne pas dans le filtre. Hélas, s’ils sont plus pratiques, leur efficacité n’est guère supérieure à celle de la carafe.

Le système de filtration à charbon les rend efficaces contre les métaux lourds, le chlore, certains pesticides et les nitrates. Ils améliorent le goût et suppriment les mauvaises odeurs.

La capacité d'utilisation est de 1 000 à 1 200 litres d'eau soit environ 3 mois de consommation d’eau.

Les filtres sous robinet :

C’est un filtre discret qui s'installe sous l’évier pour traiter l’eau en amont du robinet. Ces filtres réduisent considérablement le chlore et le mauvais goût de l'eau. Certains filtrent aussi le calcaire, les pesticides et les métaux lourds. Légèrement plus performant que les précédents, ils représentent de bons préfiltres mais en aucun cas ne répondent à l’urgence santé recherchée dans une filtration de choix.

Ils ont selon les modèles une capacité très variable. Leur potentiel de filtration s’étend de 1000 à 10 000 litres soit de 1 à 6 mois de filtration.

Les filtres à composer :

Certaines stations de filtration sont à composer soi-même. Les filtres sont choisis pour cibler précisément les éléments à éliminer tels que le chlore, les impuretés, les métaux lourds ou améliorer le goût ou réduire les odeurs. Vous choisissez une filtration sur mesure qui s'adapte à vos besoins. Ils sont d’excellents pré-filtres et permettent d’éliminer en amont les polluants de masse, là aussi il reste l’essentiel à réaliser avant de rendre l’eau buvable...

Des kits d'analyse d'eau sont disponibles en magasin de bricolage. Ces kits permettent de contrôler des critères comme la dureté de l’eau, son PH, mais aussi les nitrates, le plomb, le chlore....

Les osmoseurs :

Plus dispendieux, ils représentent une solution plus radicale. Malheureusement, ils éliminent le mauvais comme le bon et laisse une eau extrêmement oxydante délétère pour l’organisme et propice à la décalcification.

Ils sont composés de plusieurs filtres pour une purification complète de l’eau. Un filtre à sédiments empêche boues, sable, poussières et particules fines de passer. Le charbon actif retient le chlore et les molécules de grandes tailles.

Enfin, la membrane osmotique élimine environ 98 % des impuretés restantes grâce à un filtre sous pression qui ne laisse passer que les molécules d’eau ! Ainsi, le mauvais goût et les mauvaises odeurs mais aussi divers virus, bactéries, métaux ou polluants chimiques sont stoppés.

Les osmoseurs sont équipés de leur propre robinet à placer à proximité de l’évier en plus du robinet principal. Les filtres sont habituellement calibrés pour n'être changés qu'une fois par an.

Ils présentent une déperdition d’eau importante durant la filtration. Les taux de rejet sont variables selon les modèles.

Le meilleur filtre à eau en 2022

Tous les systèmes évoqués précédemment ont un point commun. Ils délivrent une eau morte, c'est-à-dire, dénuée de vitalité. Elle ne permet pas au corps d’assimiler les minéraux mais au contraire, elle encombre et affaiblit la sphère rénale. Nous vous déconseillons donc les filtres précédemment cités pour cette raison. Au fil de nos recherches, nous avons trouvé le filtre idéal, réunissant de nombreuses qualités. C’est celui que nous utilisons nous-mêmes à notre domicile et cela a fait la différence dans notre vitalité.

Il s’agit d’un dispositif unique au monde. Il a retenu l’attention de nombreux prix Nobel de médecine. Il a reçu de nombreux prix, reconnu comme un dispositif médical sur le plan mondial, il est utilisé depuis des années dans les hôpitaux et médecins ainsi que par des stars, des sportifs de haut niveau et personnalités célèbres. 

Ce dispositif hors du commun vous est accessible. Il permet depuis chez vous d’obtenir une eau d’une qualité exceptionnelle. 

Hexa-hydratante, elle hydrate le corps à 95% là ou toutes les eau morte n’hydrate qu’à 15%

Nettoyante, elle pénètre au cœur des cellules et permet d’éliminer les toxines.

Antioxydante, elle permet d’éliminer tous les phénomènes dégénératifs et de prévenir le vieillissement.

Pour découvrir gratuitement cette solution pour votre santé dans le détail, contactez-nous.

Prendre un rendez-vous d'informations avec moi :

Bouton 1